skip to Main Content
+33 06 60 69 00 13 contact@acde-conseil.com
Les Managers : Un Atout Essentiel De La QVT

Les managers : un atout essentiel de la QVT

La QVT (Qualité de Vie au Travail) est une notion complexe. Il ne s’agit pas ici d’en dresser tous les tenants et aboutissants mais d’en rappeler le cadre et surtout de mettre en relief le rôle essentiel des managers dans le déploiement d’une telle démarche.

Introduction

La QVT (Qualité de Vie au Travail) est à la fois une notion floue, derrière laquelle on retrouve un certain nombre de caractéristiques inhérentes aux conditions de travail et au bien-être voire aux goodies (babyfoot, bonbons, …), et entrant dans un cadre légal.

L’objectif d’une démarche de QVT est, comme son nom l’indique 😊, de proposer des actions d’amélioration de la qualité de vie au travail des salariés au service de la performance de l’entreprise. Un salarié qui se sent bien dans son entreprise, dans son métier, donnera le meilleur de lui-même et sera plus en enclin à rester dans l’entreprise. La QVT apparait en effet aujourd’hui aussi comme un levier essentiel d’attractivité et de fidélisation des collaborateurs dans une réflexion marque employeur.

Le cadre légal

Le point de départ structurant sur la question du cadre légal de la QVT réside dans l’obligation générale de prévention des risques. Un employeur doit en effet prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des salariés.

Depuis l’ANI, Accord National Interprofessionnel, du 19 juin 2013 « Vers une politique d’amélioration de la qualité de vie au travail et de l’égalité professionnelle », du Ministère du Travail de l’Emploi et de la Formation professionnelle, les entreprises sont incitées à expérimenter de nouvelles manières de concilier performance et mise en œuvre d’organisations du travail favorisant les conditions de travail et de vie des salariés.
Cet accord portait notamment sur les conditions de travail, matérielles et organisationnelles, d’équilibre vie pro/ perso, d’égalité de traitement entre les hommes et les femmes. Il était conclu pour une durée de 3 ans. Il n’imposait pas d’obligation supplémentaire pour les entreprises mais favorisait l’élaboration d’une démarche dans le cadre du dialogue social.

Cet accord a été prolongé par la loi Rebsamen du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l’emploi.

Le Plan Santé au Travail 2016-2020 élaboré par le COCT (Conseil d’orientation des conditions de travail) propose par ailleurs un axe stratégique autour de la QVT, accordant la priorité à la prévention des risques plutôt qu’à leurs traitements.

De manière simple, l’employeur d’une entreprise comprenant une ou plusieurs sections syndicales a l’obligation d’engager une négociation collective sur plusieurs thèmes dont un portant sur « L’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes et la qualité de vie au travail » et ce, au moins une fois tous les 4 ans et peu importe le nombre de salariés.

En dehors de ce cadre légal, toute entreprise pourra mettre en place une démarche QVT à l’occasion par exemple d’une transformation (organisationnelle, technique, numérique), d’un souhait d’amélioration des pratiques face à des dysfonctionnements avérés, notamment face à des RPS (Risques Psychosociaux).

Les 3 enjeux de la QVT : enjeux sociétaux, enjeux de marché, enjeux du travail

Dix thématiques sont concernées par la QVT :qualité des relations sociales, construites sur un dialogue social actif, qualité des modalités de mise en œuvre de l’organisation du travail, qualité de l’environnement physique, qualité du contenu du travail, possibilité de réalisation et de développement personnel, possibilité de concilier vie professionnelle et vie personnelle, qualité des relations de travail, qualité de l’engagement de tous et à tous les niveaux de l’entreprise, qualité de l’information partagée au sein de l’entreprise, respect de l’égalité professionnelle.

L’ANACT (Agence Nationale pour l’Amélioration des Conditions de Travail) propose une segmentation de ces thématiques en 3 types d’enjeux : les enjeux sociétaux, de marché, de travail. Chaque entreprise devant définir collectivement les enjeux prioritaires qui lui correspondent. https://www.anact.fr/qualite-de-vie-au-travail-les-enjeux

Les enjeux sociétaux portent sur les types de population et l’accès au travail et vont adresser des sujets comme l’aménagement du temps de travail, le télétravail, l’égalité de traitement entre homme et femme, …

Les enjeux de marché vont pousser l’entreprise à innover, à se transformer et vont donc impacter les notions d’évolution du poste de travail, de conduite des changements (techniques, organisationnels, numériques) opérés par l’entreprise pour en faciliter l’appropriation par les salariés.

Les enjeux du travail concernent les questions d’autonomie, de sens, d’implication, de droit à l’erreur et renvoient donc directement au management et la qualité de ses pratiques.

Les managers, alliés de la QVT

Mettre en place une démarche QVT implique donc de s’intéresser de près au management et à ses pratiques, tant pour satisfaire directement les enjeux liés au travail que ceux liés au marché, dans la conduite des changements liés aux évolutions de l’entreprise. Le management touche également les enjeux sociétaux en ce qui concerne l’aménagement du temps de travail et l’égalité de traitement homme/femme.

Chez ACDE Conseil nous proposons des formations et un accompagnement des managers autour d’un Management Equitable® qui vise à concilier à la fois le bien-être des salariés et la performance de l’entreprise.
C’est un management humain, basé sur le respect et la considération des individus, qui entre tout à fait dans la philosophie de la QVT.
On y retrouve des fondamentaux de courtoisie, regroupés dans une Charte de Courtoisie au Travail https://www.acde-conseil.com/charte-courtoisie-travail/.
On y retrouve aussi bien sûr l’ensemble des bonnes pratiques de management articulées autour des 4 rôles du manager : mener, organiser, animer et accompagner.  

Contrairement à certaines idées reçues, manager s’apprend.
Mettre en place une réflexion autour de la QVT implique donc de s’intéresser de près aux pratiques de management de son entreprise ou de son équipe et être prêt à mettre en place des formations pour les améliorer le cas échéant.

Nos formations en présentiel ou en blended learning permettent aussi de constituer une communauté de managers pour leur permettre d’échanger sur leurs pratiques et les difficultés rencontrées et favoriser l’apprentissage.


Le principe de la QVT éveille votre curiosité ?
Vous vous interrogez sur la mise en place d’une démarche QVT ?
Vous avez conscience de l’importance de mettre en place des pratiques de management de qualité ?


Nous sommes à votre disposition pour échanger avec notre partenaire Laure DENAIFFE – DNF RH Conseil http://www.dnfrhconseil.com/.

Isabelle Napolitano
Consultante-Associée d’ACDE Conseil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top